Stop au harcèlement dans l'espace public à Mulhouse

Stop au harcèlement dans l'espace public à Mulhouse

samedi 31 mai 2014

"Il se touche le sexe. J'ose pas bouger."

C'était il y a seulement quelques jours. J'étais dans le RER j'allais à une réunion pour mon association. Je portais une salopette- short en jean, un t-shirt des basket et un sac à dos : ni vulgaire, ni sexy, ni provocant. Plutôt même adolescente.

Mais voilà, un homme s'assoit en face de moi et commence à se toucher "discrètement". Il continue, me regarde de haut en bas. Ne quitte pas mes jambes de vu.. Continu de se toucher par dessus son jean. Il se fait plaisir et ça se voit. Son souffle s'accélère. Il se touche le sexe de plus en plus fort. Et il continue.

J'ose pas bouger. J'ai un peu peur c'est vrai.. Puis rien n'y fait, j'essaie de le regarder pour qu'il comprenne que je le vois la. Mais il continu.. Puis il se lève et change de place. Il va dans un endroit plus petit du RER (les places à 4 dans les RER a 2 étages). Moi j'ai cru qu'il voulait descendre du train.. Mais non. Enfin au début j'étais quand même rassurée. Même franchement soulagée.
Mais à mon tour de descendre.. Et là je le vois. Il était juste parti se finir.. Je le regarde. Il me regarde de haut en bas, un peu gêné et remonte sa braguette.

Humiliée et salie, j'ai honte. Je regrette de m'être habillée comme ça.. Et puis, stop, non ça n'est pas à moi d'avoir honte ! Alors j'ai décidé de partager ça. Quand je suis arrivée à ma réunion, je leur en ai parlé. On m'a ris au nez "Ahah il en faut hun !", "Ahah il est fou Ahahah", "rho ça vaaa on peut déconner oubli le ! Ahah" Bah non, on oublie pas. Moi ça m'a marqué.

1 commentaire:

  1. Je n'en reviens pas de la réaction de tes collègues... et j'imagine que ce sont tous des hommes. Forcément ça ne leur arrivera jamais, ils ne sont pas bien placés pour comprendre

    RépondreSupprimer